Après ma séance de bricolage pour créer mon snoot nid d’abeille, il fallait bien tester en grandeur nature le rendu final et pour ne pas changer les habitudes en restant sur un autoportrait.

Il faut néanmoins garder à l’esprit que ce type de bricolage ne peut que rendre une lumière dure sauf à photographier un objet extrêmement petit.
Je vous laisse faire les recherches dans votre moteur préféré si vous souhaitez avoir plus de détail sur la lumière douce et la lumière dure.

Ce point technique me semble important à maîtriser car il va guider le type de photographie (la pose) réalisable.

Donc entre ce phénomène technique et la volonté de n’utiliser qu’un seul flash pour bien voir l’influence du snoot nid d’abeille, je me suis obligatoirement orienté vers une photographie « dark ».

Le résultat final est plutôt plaisant et permet de se projeter vers des choses plus construites que cela soit avec un réflecteur ou des lumières supplémentaires.

Je pense qu’il m’aurait été bien utile pour ma seconde photographie sur le silence.

N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me partager votre ressenti.

Stephan Dumont : Auto portrait
Stephan Dumont : Auto portrait

Laisser un commentaire